RENCONTRES INTER-COMPAGNIES

Comment trouver des espaces de laboratoires libres de toute contrainte de production afin de laisser du temps à la rencontre entre artistes ? Vol Plané, en arrivant à la Gare Franche imagine une réponse à travers les rencontres inter-compagnies.

r

PRESENTATION

En 2014, Vol Plané arrivait à la Gare Franche après des années de tournées intenses avec une sensation partagée par sa troupe : le peu d’espace laissé à la rencontre avec d’autres artistes au fil de saisons vouées à la tournée et à la production de ses propres créations.

Son arrivée dans un lieu de fabrique a permis d’apporter une réponse à ce besoin en imaginant des laboratoires partagés entre deux compagnies qui n’ont jamais travaillé ensemble. Les rencontres inter-compagnies sont des espaces de création libérés de toute perspective de production. Elles visent à préserver des temps d’expérimentation où les artistes peuvent se rencontrer au plateau, enrichir les processus créatifs, partager leurs pratiques, trouver leur complémentarité.

 

 

2017

AVEC LA RAFFINERIE

En 2017, Vol Plané se met au service de la compagnie La Raffinerie et du texte en cours d’écriture de Marion Pellissier Les Petites Filles. Les Petites Filles est un huis clôt sans 4ème mur. 6 femmes sont enfermées dans un établissement non défini qui pourrait être un orphelinat, une prison ou un hôpital… Elles reçoivent la visite d’un public dont le regard peut changer leur avenir. On comprend que leur liberté peut leur être accordée grâce à l’intervention de cette assistance. Aussi, elles essaient de se montrer sous leur meilleur jour. Comment agit-on lorsqu’on est observé ? Qu’est-ce que cela transforme de notre comportement ? Et quelle réponse de plateau peut se trouver ? Comment des comédiens, qui se trouvent toujours observés, peuvent-ils jouer à l’être ? Les spectateurs sont invités à deux improvisations ouvertes. Ils deviennent complices de ce processus en cours et des expériences nécessaires à l’écriture du texte.

2015

AVEC LA CIE MARIELLE PINSARD

En juin 2015, une première rencontre inter-compagnie a lieu à la Gare Franche avec la Compagnie Marielle Pinsard. Vol Plané est en préparation de sa prochaine création, Alceste(s), une adaptation du Misanthrope de Molière. Pendant une semaine, 3 personnes de son équipe et 3 personnes de l’équipe de Vol Plané se retrouvent à la Gare Franche autour des thématiques de la pièce : la compromission, la jeunesse, l’idéal… Autour de cette recherche, les deux compagnies partagent leurs processus de travail et inventent ensemble les figures d’un Alceste contemporain.