Le désir de regarder loin – Ilaria Turba

Ilaria Turba intègre la Bande du Merlan au début de la saison 2018-2019 et pour trois saisons. De ces premières rencontres avec le Merlan et la Gare Franche au printemps 2018 est né Le désir de regarder loin.

r

Présentation

Depuis que nous imaginons le rapprochement entre le Merlan scène nationale et la Gare Franche, maison d’artistes plusieurs idées, plus ou moins farfelues, nous sont venues pour relier nos deux territoires d’attache. Des idées comme :
une coulée verte
ou un chemin piéton
ou une piste cyclable
ou une navette spéciale
ou bien encore un téléphérique (et pourquoi pas ?)

Alors en lieu et place d’un improbable aménagement du territoire, nous avons fait ce que nous faisons de mieux : faire confiance à un artiste et répondre à nos rêves d’aménagement avec la poésie pour langage et la participation comme outil.  A travers Le désir de regarder loin, Ilaria Turba s’applique à la tâche délicate de relier deux territoires et deux structures emmenées à se réunir dès la saison prochaine. Elle nous conduit, équipes, complices, voisins à nous approprier ce nouveau territoire à travers un projet commun.

Le désir de regarder loin, se déroulera sur trois saisons et se constituera d’un ensemble d’actions artistiques qui offriront des opportunités de rencontres et des réflexions aux participants. Au fil des 3 années, une archive collective verra le jour : une collection de désirs contemporains nés des traces du passé et capables de « regarder loin » vers un futur idéal et imaginaire.

 

Les étapes

2018-2019 UNE CONSTELLATION D’OBJETS

Les constellations, les planètes, les étoiles, les appareils liés à la vision, les porte-bonheur seront le fil d’Ariane de cette année de recherche. Ilaria Turba naviguera ainsi du Centre de Conservation et de Ressources du MUCEM à la Gare Franche au fil des mois afin de créer une première collection d’objet et partir à la rencontre du territoire.

 

2019-2020 NOS DÉSIRS FONT DÉSORDRE

Fabriquer des objets porte-bonheur ou une campagne publicité qui renverse l’exposition du désir… la seconde saison sera jalonnée d’ateliers et de performance jusqu’à un grand événement public, Le Défilé du désir, qui reliera le Merlan à la Gare Franche.

 

2020-2021 UNE EXPOSITION

Une exposition sera proposée au public. Outre la collection d’objets, de témoignages et de vidéo, l’exposition prévoit une interaction avec le public sous la forme d’installation et de performances.

Partenaires

Le Merlan scène nationale de Marseille, le CCR MUCEM, la Gare Franche, maison d’artistes, théatre & curiosités.