compagnie des Passages – Wilma Lévy

« Cela se passe à Marseille, bien sûr. Mais cela aurait pu se passer à Liverpool ou dans le quartier de Whitechapel de Londres tant la lumière était penchée vers la brume et le pavé graisseux. Je ne me suis pas attardé sur ce chemin et suis entré dans un théâtre inconnu de moi-même, sans doute pour me réchauffer l’âme.

On y jouait « Une vie Bouleversée » d’Etty Hillesum, montée et interprétée par une jeune actrice nommée Wilma Lévy. Son enthousiasme, sa force, et sa pauvreté typiquement brookienne m’ont fait oublier totalement la grisaille extérieure. »

Wladyslaw Znorko

r

présentation

Une complicité au long cours

 

Et c’est ainsi, que Wilma Lévy rencontre l’univers du Cosmos Kolej. Elle rejoint l’équipage des Cosmonautes  et se produit dans les spectacles Mon Golem et Visites guidées. Elle joue également dans Le Traité des Mannequins, reprise de l’adaptation théâtrale de Bruno Schulz pour le Tuvawoir Znorko en octobre 2013 (hommage suite au décès de Wladyslaw Znorko, fondateur du Cosmos Kolej et de La Gare Franche). Dès 2005, nous lui confions Microcosmos, l’atelier hebdomadaire de théâtre avec des collégiens voisins. Pendant 8 ans, elle anime cet atelier qui devient la classe à option Innovation Théâtre. En 2010, elle bénéficie d’un compagnonnage de production pour la création de Sous un ciel de chamaille, écrit par Daniel Danis : s’y rencontrent deux enfants, Lirane et Ferhat, près de la frontière entre Israël et la Palestine.

 

Un théâtre de texte  et d’histoire(s)

 

Dans le travail de Wilma, c’est la pertinence des textes qui anime la première flamme. Adaptations audacieuses de témoignages, de textes classiques ou de dramaturges contemporains ?  Résolument, elle construit des ponts qui relient l’histoire individuelle à l’Histoire humaine, la grande à la petite histoire. De même, la collaboration nourrie avec Znorko et la Gare Franche oriente la compagnie vers toujours plus d’inclusion des publics dans le processus créatif, toujours plus de ponts pour s’impliquer et ouvrir le territoire.

 

Cette esthétique de la mise en relation et de la transmission, on la retrouve dans Les Femmes Savantes, variations, série de dyptiques reliant le texte de Molière à des rives contemporaines, présentée au centre de la salle de classe pour mieux faire tomber le quatrième mur. Autre projet passionnant, Du Nord au Sud et réciproquement, propose un travail à deux classes de lycée : une classe du Lycée Saint-Exupéry dans les quartiers Nord de la ville, une classe du lycée Marseilleveyre dans les quartiers Sud. Au croisement du théâtre, de la géographie et de la sociologie, la compagnie travaille actuellement à la restitution théâtrale de cette expérience.

inventaire

2011 – Sous un ciel de chamaille de Daniel Danis, mise en scène Wilma Lévy, coproduction La Gare Franche, suivi et compagnonnage de production

2013 – Du Nord au Sud et réciproquement, atelier avec 2 classes de 1ère ES / Lycée Marseilleveyre – Lycée Saint Exupéry

2016 – Du Nord au Sud, récit d’expérience, résidences régulières à La Gare Franche

partenaires

La Compagnie des Passages reçoit le soutien de la Ville de Marseille, du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

 

 

ressources / contacts

http://compagniedespassages.fr/

ciedespas_sages@yahoo.fr

Véronique Flye Sainte-Marie (production/développement) : 06 80 00 59 97
Wilma Lévy (direction artistique) : 06 14 84 76 60