collectif En devenir – Malte Schwind

Malte Schwind revient à la Gare Franche pour sa prochaine création La Promenade, adaptation d’un roman de Robert Walser, avec légèreté et loin de toute démesure.

crédit photo : Michèle Soulheban

présentation

Des créations impétueuses

En 2014, ils sortaient de l’école. Formés à Aix-Marseille Université, l’ERAC, à l’INSAS, aux Conservatoires de Marseille, de Bordeaux, d’Avignon, à la Cie d’Entrainement, à La Cambre, à l’INSATT. Comédiens, metteurs en scène, scénographes, costumier, créateurs sons, créateurs lumières… nous avions été soufflés par leur énergie folle dans le spectacle de fin d’étude de Malte Schwind Un diptyque (1/ Un lamento 2/ Une ode), accueilli dans l’Usine. De prime abord conceptuel, la découverte du théâtre de ce jeune metteur en scène submergeait le spectateur de son énergie brute faite de collages, de surenchère, de costumes désuets, de postiches, de maquillage outrancier, de musique… pour un assemblage aussi grotesque que terrifiant !

De 2015 à 2017, Malte Schwind était en compagnonnage à la Gare Franche pour sa création Tentatives de fugue (Et la joie ? … Que faire ?). Une création ambitieuse, jouant sur la démesure et réunissant une équipe de plus de 12 personnes ainsi qu’un décor audacieux et d’importants moyens techniques.

 

VERS UNE PLUS GRANDE SIMPLICITÉ

Aujourd’hui, Malte Scwhind cherche à travailler des formes plus humbles : plus légères économiquement, ces créations, comme La Promenade lui permettent d’affiner son geste de mise en scène.

 

La Déviation [itinéraire conseillé], lieu de création indépendant

Le collectif d’une vingtaine de personne s’est rassemblé à l’Estaque, à Marseille, dans une ancienne cimenterie, pour un projet de lieu de culture alternatif, auto-financé et interdisciplinaire (théâtre, architecture, arts plastiques). Une friche comme on les aime, de bric et de broc, où l’on vous offre volontiers le couvert ou un verre accoudé au bar de Znorko !

Prochainement, une nouvelle compagnie théâtrale sera créé pour accompagner le travail de Malte Schwind pour que l’association En devenir puisque se consacrer entièrement à la gestion de ce lieu de vie.

 

inventaire

2013 – Un diptyque Esquisse 1 Une ode Esquisse 2, résidence de création à la Gare Franche juin 2013 (création de fin d’étude)

2015 – 2016 – 2017 – Tentatives de fugue (Et la joie… que faire ?), résidence de création, compagnonnage de production et coproduction

2018 – Résidence de création La Promenade

ressources / contacts

La Déviation [itinéraire conseillé]

www.ladeviation.org