compagnie Ézéquiel Garcia-Romeu

au logis

Metteur en scène, marionnettiste et scénographe, Ézéquiel Garcia-Romeu développe depuis plus de trente ans un univers personnel où l’étrangeté poétique et l’expérience allégorique sont reines. Mais, loin de s’adonner à un art solipsiste qui serait tourné vers ses origines, l’homme multiplie les collaborations transdisciplinaires et internationales, participant activement à l’exploration de nouvelles formes d’écritures scéniques.

crédit photo : Lin Delpierre

La Méridienne

crédit photo : Lin Delpierre

Le Scriptographe

crédit photo : Sophie Lepetit

La Lune

crédit photo : Sophie Lepetit

La Lune

crédit photo : Sophie Lepetit

La Lune

présentation

Né en Argentine, musicien diplômé du Conservatoire de Nice, Ézéquiel Garcia-Romeu s’adonne très tôt à sa passion pour l’art du marionnettisme. Malgré une bonne maîtrise technique, il choisit d’approfondir mise en scène et dramaturgie auprès de Jean-Pierre Vincent et Marc-Vincent Howlett. Il signe alors la mise en scène d’opéras et travaille aussi à la création de décors pour le cinéma, la télévision et le musée. Mais, en 1995, le succès rencontré au Festival d’Avignon par La Méridienne marque la naissance d’un univers gracile et taciturne qu’il n’a jamais cessé d’explorer.

Le Sublime de la créature

La Méridienne, spectacle resté en distribution, insuffle un caractère métaphysique à ce qu’il nomme ses « monstrations ». Conçu pour être montré devant un spectateur unique, un temple miniature se dresse ; et, à l’intérieur, une marionnette microscopique semble murmurer du fond des âges, tout en gestes fragiles et mesurés. De cet espace-temps parabolique et silencieux, l’on perçoit dans sa chair la fragilité de la pensée humaine, minuscule et éternelle.

Entre amour de la littérature et recours au nouvelles technologies

En 2003, sa compagnie est conventionnée par la Région P.A.C.A. et enchaîne les adaptations de grands textes littéraires : du conte voltairien de Micromégas au poème sensationniste de Pessoa Ode maritime, en passant par Ubu Roi d’Alfred Jarry, des Récits de Sébastopol d’après Tolstoï, ou encore Banquet Shakespeare d’après Jan Kott et les tragédies shakespeariennes.
Entre temps, et en tant que lauréat de la Villa Médicis Hors-les-Murs 2003, Ézéquiel aura créé un laboratoire d’exploration des nouvelles technologies avec le soutien de l’Université Laval à Québec et de la compagnie de Robert Lepage. Les collaborations internationales se développent et il tisse peu à peu un réseau transdisciplinaire qu’il activera sous forme de laboratoires de recherche en sciences humaines et recherche appliquée (développement logiciels, robotisation, arts appliqués) pour procéder à la création du Petit Théâtre du Bout du Monde Opus II en 2017-2018.

DES mises en scène INTER-PERSONNELLES ET participatives

Artiste actif à l’international, Ézéquiel Garcia-Romeu ne néglige pas pour autant les ancrages locaux et la transmssion de son art : il développe à l’Entre-Pont, sur le site des anciens abattoirs de Nice, des ateliers de formation et un projet de résidences dédié au compagnonnage. Toujours très investi dans les lieux où on l’accueille en résidence, cette attention à l’autre et exigence de l’échange se retrouve dans sa conception de la mise en scène. Une oeuvre comme Le Scriptographe, créé en 2006, mais toujours en distribution, se révèle être un atelier-spectacle d’écriture automatique. Destiné à un public réduit d’auteurs contemporains assis autour d’une table, le spectacle de marionnettes se transforme, à mesure que se déroule le rouleau de papier en séance publique d’écriture. De même, le très récent et poétique La Lune se destine à un public très réduit assemblé autour d’un entonnoir plein de terre glaise qui prend vie… Ou comment nous rappeler à l’émerveillement et la ferveur partagée d’un moment privilégié !

inventaire

2018 – résidence à La Gare Franche pour tester, avec les jardiniers, une végétalisation d’une partie de la scénographie du Théâtre du Bout du Monde

partenaires

La compagnie Ézéquiel Garcia-Romeu / Théâtre de la Massue est conventionnée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence Alpes Côte d’Azur.

Elle est aidée par le Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur, le Conseil Général des Alpes Maritimes et la Ville de Nice.

contacts / ressources

THÉÂTRE DE LA MASSUE
L’Entre-Pont – 89, Route de Turin – 06300 Nice
contact@ezequiel-garcia-romeu.com

ADMINISTRATION, 
DIRECTION DE LA PRODUCTION

FRÉDÉRIC POTY
+33 (0)6 64 86 52 01
frederic.poty@ezequiel-garcia-romeu.com

CHARGÉE DE DIFFUSION
, ATTACHÉE DE PRODUCTION

NADIA LACCHIN
+33 (0)6 63 11 99 90
nadia.lacchin@ezequiel-garcia-romeu.com