collectif Akalmie Celsius – Manon Delage et Hannah Devin

“Notre collectif est né du désir de dire notre incompréhension face à certains paradoxes. Le quotidien de nos modes de vie, celui qui pousse à leur paroxysme l’individualisme et la norme, ne nous semble pas, ou plus, adapté à nos espérances et nous force aujourd’hui à la réaction.” Au croisement du théâtre, de la littérature, des arts de la rue et de l’engagement citoyen, voici une compagnie qui nous intéresse.

r

présentation

Prendre la température de l’aménagement du territoire

 

Quel est le point commun entre le spectateur d’une pièce de théâtre et le spectateur d’une agression commise dans le métro ? Akalmie Celsius, comme son nom l’indique, est un remède – non pas miraculeux, mais homéopathique et à long terme – à la fièvre sociale et aux sueurs froides de l’individualisme. Embusquée dans l’espace public pour mieux abolir le quatrième mur, la compagnie envisage le théâtre comme un art de la rue, un laboratoire d’expérimentations éphémères qui questionne la mise en spectacle et son rôle dans notre projet de société.

 

Ouvrir de nouveaux espaces de liberté, de créativité, d’attention à l’autre

 

“La nécessité de communication entre les usagers d’un même espace public n’a jamais été aussi prégnante. Nos projets sont tournés vers ce besoin « d’aller vers »…”

 

Manon Delage et Hannah Devin creusent la dialectique entre itinérance et résidence : confronter ses idées à des publics toujours différents dans des lieux sans cesse renouvelés (infrastructures urbaines, places de villages, chez le particulier) ; comprendre sa révolte, l’affiner et affirmer un point de vue à travers une écriture que seule la résidence permet de faire émerger. D’une part, le travail de création d’Hémilogue en 2015 à La Gare Franche. D’autre part, l’expérimentation de ce théâtre de rue sur deux arrêts du bus 96 qui se font face au Plan d’Aou lors des Journées européennes du patrimoine 2016.

 

D’un arrêt de bus à l’autre, il s’agit d’entrer en contact et d’agir ensemble pour créer le décalage d’un temps quotidien vers un instant de théâtre.

inventaire

2015 – résidence de création à La Gare Franche

2016 – résidence à La Gare Franche pour présentation d’Hémilogue aux Journées du européennes du patrimoine

ressources / contacts

www.akalmiecelcius.com

akalmiecelsius@gmail.com