Baptiste Amann – Compagnie L’Annexe

Baptiste Amann intègre la Bande du Merlan en septembre 2018. Il s’installe à la Gare Franche pour deux résidences au cours de la saison 2018-2019 et prépare le dernier volet de sa trilogie Des territoires.

Présentation

Baptiste Amann est metteur en scène et auteur. Né à Avignon, il suit de 2004 à 2007 une formation d’acteur à l’ERAC (École régionale d’acteurs de Cannes). Sensibilisé à l’écriture contemporaine par les auteurs-metteurs en scène avec lesquels il travaille à la sortie de l’école (Hubert Colas, Daniel Danis, David Lescot…), il développe, en parallèle de son activité d’acteur, sa propre démarche d’écriture. En 2013, il écrit Des territoires (Nous sifflerons la Marseillaise…), premier volet de la trilogie Des territoires, qui reçoit la bourse d’encouragement du CnT. En 2018, il créé sa compagnie L’ANNEXE à Bordeaux. Celle-ci produit le dernier volet de la trilogie Des territoires intitulé Des territoires (…Et tout sera pardonné.) et reprend en tournée les productions des 1er et 2ème volets (Nous sifflerons la Marseillaise…) et (…D’une prison l’autre…).

 

UNE FICTION…

La trilogie Des territoires suit les péripéties d’une fratrie réunie au moment de la mort de leur parent dans le pavillon de la résidence HLM oùils ont passé leur enfance. Au cours de cette réunion familiale imposée, les tensions de la fratrie autour de la fidélité aux valeurs transmises, de fractures sociales sur fond de programme de rénovation urbaine d’où est né le pavillon de leur enfance s’invitent dans le dialogue du deuil…

 

… AU PRISE AVEC UN RÉEL…

De la création des grands ensemble au début des années 60 à leur recomposition à partir des années 80, avec la trilogie Des territoires, Baptiste Amann donne à voir comment l’histoire récente des transformations de nos villes a façonné une identité familiale et des histoires individuelles. Et c’est encore ce lien qu’il met en exergue en traversant chacun des volets de la trilogie d’un anachronisme. Trois journées : la veille de l’enterrement, le jour même et le lendemain, traversées respectivement par la Révolution française, la Commune et le procès d’une militante du FLN. Une double temporalité qui permet à Baptiste Amann d’inscrire son histoire dans l’Histoire, de nourrir au-delà de la fiction une réflexion plus ample sur les notions d’identités, d’héritage et d’engagement.

 

…SI PROCHE

Ce sont des enjeux politiques et individuels qui nous traversent ici à la Gare Franche, voisine du Plan d’Aou dont le programme de près de 30 ans de rénovation urbaine devrait s’achever prochainement, avec son lot d’histoires singulières aux prises avec cette histoire plus large, des vagues successives d’immigration aux premières cités de grands ensembles, de quartiers théâtres de trafics violents à une recomposition urbaine qui l’est parfois tout autant.

 

Actuellement, au travail pour la création du dernier volet Des territoires, Baptiste Amann trouve refuge dans la Bastide de la Gare Franche pour une résidence d’écriture. A partir de la saison 2018/2019 et pour 3 ans, Baptiste Amann est artiste associé au Merlan scène nationale de Marseille et à la Comédie de Béthune – Centre Dramatique National. Il est associé également à La Coupe d’Or – scène conventionnée de Rochefort.

Inventaire

Octobre 2018 – Résidence d’écriture dans la Bastide autour du dernier volet de la Trilogie Des territoires (Et tout sera pardonnée.)

Avril 2019 – Résidence sur l’espace autour du dernier volet de la Trilogie Des territoires (Et tout sera pardonnée.)