Margo Chou

Tout juste sortie de la Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue (FAI-AR) à Marseille, nous la rencontrons à l’automne 2015. Elle souhaite écrire depuis la Bastide de La Gare Franche. Réfugiée au premier étage – elle qui écrit sur les refuges -, elle s’installe. Pour seule arme son stylo Bic, pour drapeau sa seule curiosité, elle fomente Je me suis réfugiée là, là, là.

présentation

Accompagner la création permanente

 

Écrit “par approximations successives”, ce monologue ouvert à la discussion avec et en public s’improvise dans les endroits du quotidien, tels les bistrots, salles d’attentes, marchés, cantines, caves, administrations, salons, parcs et jardins ! Se mettre à table, parler – à bâtons rompus – des doudous, des remèdes, des gris-gris… des portes-bonheur dans lesquels on s’exile, on se réfugie ! Parler des frontières et des marges, de ceux qui les traversent ou pas, de ceux qui les habitent… Et surtout faire parler ! Margo aime la rencontre, c’est son écriture, sa vie.

 

crédit photo : Vincent Beaume

 

« Mon écriture est permanente et impulsée par des faits réels, des situations vécues, des sensations, des odeurs, des rencontres au culot et ma spontanéité. Mon écriture est nourrie par mon incapacité à rester dans une même ville plus de dix jours, par le fait que je ne me sens appartenir à aucun espace. »
Margo fait partie de ces artistes toujours en voyage, elle vient et revient. Et pourtant, elle s’installe, et prend son temps. Pour nous, elle fait aujourd’hui partie des habitants.

 

margo_chou_repetitions

crédit photo : Yohanne Lamoulère

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

inventaire

2015 – Je me suis réfugiée là, là, là, monologue à table entre poésie et intimité à La Gare Franche

 

2016 – Résidence informelle et régulière dans la Bastide

 

2016 – Carte blanche à La Gare Franche pendant le Troc de Plantes : Je me suis réfugiée là, là et là suivi d’un événement / performance dans l’Usine, Sensational Platz avec Salomé Richez, Faustine Tournan, Gaële Cerisier, Lise Borki, Claire Gruppalo, Fédé.
Margo Chou est en compagnonnage de production à la Gare Franche.

 

partenaires

Margo Chou est en compagnonnage de production avec la Gare Franche (Marseille, 13). Avec la complicité d’Animakt, lieu de fabrique pour les arts de la rue à Saulx-les-Chartreux, de la FAI-AR, Formation supérieure d’art en espace public (Marseille, 13) dans le cadre de son dispositif d’insertion professionnelle.

ressources / contacts

www.margo-choux.jimdo.com
Artistique : Margo Chou

caille.marjorie@gmail.com

 

Diffusion : Maria Sophie Boizard

boizard.mariasophie@neuf.fr / 06 19 97 19 12

 

Production : La Gare Franche

Amandine Maitrejean

amaitrejean@lagarefranche.org

04 91 65 17 77