16 SEPTEMBRE 2018 : TOUT Y EST !  C’est comme si tous les chemins de la Gare Franche menaient aux Journées Européennes du Patrimoine : un condensé de saison.

 

UNE CRÉATION EN PARTAGE
On commence au matin avec La Guerre des boutons, mis en scène par Gilles Cailleau de la compagnie Attention Fragile. C’est le lancement de treize mois de présence artistique partagée au Plan d’Aou. Entre la Gare Franche et Attention Fragile, il s’est déjà passé pas mal de choses… Puis Gilles est venu nous trouver en disant : et si on allongeait un peu la liste ? Il nous a proposé de monter l’opéra Carmen ici précisément, avec les voisins… on a dit oui. FEU, PARTEZ !

 

LA MAISON AU RENDEZ-VOUS
Ensuite, on n’oublie pas le banquet dans mon jardin : nappes à carreaux et surprises gustatives au rendez-vous…

 

ET TOUJOURS LE MERLAN A L’HORIZON
La journée continue avec une proposition du Merlan. Le chorégraphe Sébastien Ly présente Nhà dans l’Usine. Nous ouvrons ainsi une série de collaborations avec la scène nationale, comme un trait d’union entre le Merlan et la Gare Franche. Au printemps 2019, nos deux lieux devraient se rejoindre. Alors, on projette, on se projette, on passe d’une maison à l’autre, on tire des bords entre deux territoires…

On vous donne rendez-vous un dimanche à la Gare Franche pour démarrer cette nouvelle année.

Nos Prochains rendez-vous

 

* En septembre 2018, la compagnie Attention Fragile prend ses quartiers à la Gare Franche et prépare Chantier Carmen, projet d’opéra qui s’écrira avec nos voisins au fil de la saison.